71 documents
69/71 results        
Description
TitreTOpographie de TOurs Pré-Industrielle
SigleTOTOPI
ID du projet87
Description du projet
TOTOPI est un outil de réflexion sur les transformations de l’espace urbanisé fondé sur le croisement des sources archéologiques, écrites et planimétriques. Il concerne plusieurs axes de recherche sur la ville de Tours :
  • la topographie historique articulée autour d’une base de données avec des entrées thématiques et chronologiques à l’échelle de la ville ;
  • le traitement et l’interprétation des données archéologiques de terrain pour lesquels a été mise en place une chaîne opératoire allant de l’enregistrement des données sur le terrain à leur analyse en laboratoire, c’est-à-dire de la spatialisation à l’analyse spatiale à l’échelle des sites de fouille ;
  • la morphologie urbaine à partir du cadastre du 19e siècle avec par exemple l’automatisation de l’étude des orientations parcellaires à l’échelle de la ville ;
  • l’évaluation du potentiel archéologique avec la modélisation du dépôt archéologique à l’échelle de la ville.

Le système TOTOPI a été développé pour les besoins de Laboratoire Archéologie et Territoires (LAT) et constitue un outil important pour le développement de ses activités. C’est un exemple parmi les plus aboutis d’une base de données géographiques urbaine associant des données de multiples natures. Il a permis notamment de développer des études sur l’organisation foncière de la ville et une réflexion sur l’application des SIG et le développement des bases de données temporelles à l’échelle urbaine en collaboration avec le CNAU.
Responsable du projetGALINIE H., RODIER X.
Organisation impliquéeUMR 6173, LAT, INRAP, Service Régional d'Archéologie, Ville de Tours
People
Date de débutlundi 1 janvier 1996
Type de projetProgramme d'équipe
LangueFrançais
Mots-clés géographieEurope, France, Tours
Dominante chronologique du projetProtohistoire, Périodes antiques, Périodes médiévales, Périodes modernes
Mots-clés chronologieProtohistoire, Antiquité, Moyen-Age, Moderne, Contemporain
Mots-clés objets historiquesville, fabrique urbaine, parcellaire, voies, tissu urbain, enceinte, territoire
Dominante disciplinaire du projetArchéologie et Préhistoire
Mots-clés disciplineArchéologie, Histoire, Géomatique
Problématique
Plusieurs axes de recherche sont développés :
  • la topographie historique articulée autour d’une base de données avec des entrées thématiques et chronologiques à l’échelle de la ville ;
  • le traitement et l’interprétation des données archéologiques de terrain pour lesquels une chaîne opératoire allant de l’enregistrement spatiale des données sur le terrain à leur analyse à l’échelle des sites de fouille (ARSOL) ;
  • l’analyse de la morphologie urbaine à partir du cadastre napoléonien  avec l’automatisation de l’étude des orientations parcellaires à l’échelle de la ville ;
  • l’évaluation du potentiel archéologique avec la modélisation du dépôt archéologique à l’échelle de la ville.
Le SIG est utilisé comme un système d’information permettant de croiser et d’interroger les données issues de sources diverses; de tester des hypothèses. Le SIG offre à l’utilisateur la possibilité d’une lecture de la dynamique urbaine déterminée par ses propres choix thématiques et chronologiques. 
Echelle de référenceUrbaine
Description de l'organisation du système d'information
La transformation de la documentation papier existante en système d’information informatisé a nécessité la restructuration des données. Les éléments de la topographie historique ont été formalisés en entités fonctionnelles, puis modélisé en entités spatiales.
La définition des entités fonctionnelles comme unités élémentaires du paysage urbain est fondée sur la fonction, la localisation et la datation. Quand l’un de ces trois critères est manquant, l’élément n’est pas retenu. Les objets sont hiérarchisés en entité fonctionnelle (EF), entité fonctionnelle composite (EFC) et ensemble urbain. 
Les dates sont enregistrées selon l’apparition et la disparition des entités fonctionnelles ce qui permet de s’affranchir des découpages chronologiques imposés lors de la constitution de plans successifs. La modélisation choisie pour le temps a pour objectif de mettre en évidence les changements et les transformations afin d’étudier les dynamiques spatiales.
Nombre d'utilisateur10 à 20
Nom des logiciels mobilisés
Observations sur l'utilisationUn administrateur système gère le SIG qui recueille les données des chercheurs et des doctorants. L'information peut être remobilisée à la demande.
Données du système d’information
  • Données géographique (cadastre actuel) ;
  • Données cartographique anciennes ;
  • Données archéologiques ;
  • Données géotechniques.
NoteIl est notable aussi que le système Totopi constitue pour la ville de Tours un media autour duquel se retrouvent plusieurs acteurs de l’archéologie : INRAP, SRA, UMR6173 et au delà, la municipalité de Tours.
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
69/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.032s