71 documents
70/71 results        
Description
TitreUn SIG pour la gestion des données archéologiques en milieu urbain, les exemples de Rennes et Vannes
SigleSIGUR
ID du projet141
Description du projet
L'application SIGUR est un modèle de structuration de l'information et son développement informatique. Le modèle conceptuel de données, élaboré à travers la méthode HBDS, permet de gérer les données administratives et scientifiques pour assurer le suivi patrimonial, parcelle par parcelle. Les structures archéologiques peuvent être regroupées et hiérarchisées pour être reversées sous forme d'Entités Archéologiques dans PATRIARCHE.

 
AbstractSIGUR is a dynamic model structure for archaeological information, as well as this application through the development of a GIS.  The conceptual data model, developed through the method HBDS, permits to manage the administrative and scientific datas. Archaeological structures can be grouped and prioritized in the form of Archaeological Entities in PATRIARCHE.
Responsable du projetLORHO T.
Organisation impliquéeVille de Rennes, Service Regional de l'Archéologie de Bretagne (SRA)
People
Date de début1997
Type de projetProjet de service
LangueFrançais
Mots-clés géographieEurope, France, Bretagne, Rennes, Vannes
Dominante chronologique du projetPréhistoire, Protohistoire, Périodes antiques, Périodes médiévales, Périodes modernes
Mots-clés chronologiePréhistoire, Protohistoire, Antiquité, Moye-Age, Moderne
Mots-clés objets historiquesUrbain, site archéologique
Dominante disciplinaire du projetArchéologie et Préhistoire
Mots-clés disciplineArchéologie
Problématique
  • Fournir un produit numérique capable de gérer l'information administrative et scientifique pour les espace urbains,
  • Proposer un outil d'aide à la prescription archéologique dans le cadre des missions des conservateurs du patrimoine,
  • Faciliter l'accessibilité et l'exploitation des données archéologiques pour une restitution au grand public,
  • Faciliter la réflexion scientifique par la communauté des chercheurs. 
Organisation du projet
La réflexion sur le traitement des archives du sol en milieu urbain a débuté dans le cadre d'un travail universitaire (Lorho 1997). Il s'est concrétisé ensuite avec la réalisation par le SRA de la carte archéologique de la ville de Rennes puis avec celle de la ville de Vannes.
Echelle de référenceUrbaine
Description de l'organisation du système d'information
SIGUR est intimement associé au développement de l'application nationale PATRIARCHE et aux activitées de la cellule carte archéologique du Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. L'application a été développée dans le cadre d'une mémoire de DEA.

L'ensemble des développements ont été réalisés sur la base du logiciel ArcView 3.2 avec le language Avenue. Un portage de ces développements sur Arc-GIS 9 a été réalisé par la suite avec le language Visual Basic.
Architecture informatiqueBureautique
Nombre d'utilisateur1 à 5
Nom des logiciels mobilisés
Observations sur l'utilisationL'outil est déployé au sein du service archéologique et mis à disposition des conservateurs. Un portage de l'application réalisé sur Rennes a été porté sur d'autres villes de la région dont Vannes dans le Morbihan.
Données du système d’information
  • Données archéologiques : entités archéologiques PATRIARCHE,
  • Données administratives : zonages, parcelles prescrites,
  • Données géographiques : carte topographique et cadastres,
  • Données géographiques anciennes : cadastres napoléoniens, cartes anciennes...

L'application comprend des données de références (fonds cadastraux actuels et anciens, bases de données IGN) et des données thématiques de natures soit administratives, soit scientifiques. Ces informations sont générées par l'activité archéologique et le suivi des dossiers de prescription et de sauvagarde du patrimoine dans le cadre de l'archéologie préventive par les conservateurs du patrimoine (dossiers d'urbanisme, dépouillement documentaire, données de terrain, etc;). L'objectif est de retracer l'historique admininistratif et scientifique d'une parcelle pour en faciliter le suivi.
L'unité de base est l'opération archéologique de terrain. Ce choix conduit souvent à dissocier un objet homogène (rempart, mur etc.) en plusieurs objets. Pour regrouper et hiérarchiser les vestiges, on a utilisé un regroupement en Entité Archéologique (EA). La structure archéologique constitue l'objet élémentaire. Il est décrit par un identifiant renvoyant à l'opération dont il est issu et deux bornes chronologiques. Les structures sont ensuite recrutées en unités fonctionnelles sur le modèle mur/pièce/maison pour constituer l'entité archéologique pour PATRIARCHE. La hiérarchisation et les regroupements d'éléments sont réversibles et modifiables.
Les Mentions/Découvertes Fortuites (MDF) sont représentées par un point ou un polygone et sont non hiérarchisables.
 
Catalogue de donnéesNon
Note
La phase d'élaboration du SIG est terminée et son exploitation a commencé. Il a permis d'améliorer la gestion au quotidien du patrimoine archéologique en favorisant les échanges entre les différents acteurs de l'aménagement et de la gestion du patrimoine.
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
70/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.012s