71 documents
34/71 results        
Description
TitreLe Laboratoire départemental d’archéologie du Val-de-Marne
SigleVal-de-Marne
ID du projet29
Description du projetLe Laboratoire départemental d’archéologie du Val-de-Marne (LDAVM) remplit une mission de conseil auprès des aménageurs, élus et citoyens du département. Il est constitué par une équipe importante : 5 cadres A (1 conservateur en chef du patrimoine, Archéologue départemental ; 1 attaché de conservation, Adjoint à l’archéologue départemental ; 1 attaché administratif ; 1 attaché de conservation (restauration – conservation) ; 1 ingénieur subdivisionnaire (archéologue informaticienne)) et 12 agents administratifs et techniques. Le LDAVM formule des avis dans le cadre des procédures d’aménagements en s’appuyant sur les données de la carte archéologique. Ces données collectées et mises en forme par les agents du LDAVM donnent lieu à l’édition d’une cartographie des risques sur la plupart des communes du département (environ 40 communes). Des dossiers communaux viennent compléter cette documentation de base. Ils contiennent un état général de l’évolution historique et tout autre source utile à la compréhension de la commune (notamment les données de fouille ancienne). Ces données sont actuellement mises à disposition sur le site Internet du Laboratoire départemental.
Responsable du projetCOXAL D.
Organisation impliquéeConseil Général du Val-de-Marne
People
URLhttp://www.cg94.fr/archeologie/
Type de projetProjet de service
LangueFrançais
Mots-clés géographieFrance, Val-de-Marne
Mots-clés chronologieTranschronologique
Problématique
  • Gérer la carte archéologique départementale
  • Produire des cartographies dans le cadre des réponses aux différentes procédures d'urbanisme gérées par les services du département
Organisation du projetCe laboratoire, très impliqué dès les années 1990, dans le développement du système ArchéoDATA était naturellement prédisposé à s'intéresser aux SIG.
Echelle de référenceRégion
Description de l'organisation du système d'informationDès la fin des années 1990, les sites ont été enregistrés sur MapInfo, choisi pour être compatible avec Apple Macintosh. MicroStation était utilisé pour les plans de sites et de micro-région. Le laboratoire a été le premier à créer un site internet pour mettre en ligne des cartes de risque archéologique.

Using MapInfo software, all the regions sites were recorded. The laboratory has been the first regional administration to create a web site to put digital maps where there is a risk to archaeological remains on the Internet.
Type d'utilisationAnalyse des répartitions spatiales, Gestion d'un corpus
Architecture informatiqueBureautique
Nom des logiciels mobilisés
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
34/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.01s