71 documents
60/71 results        
Description
TitreSIG service archéologique d’Aix-en-Provence
SigleAix-en-Provence
ID du projet22
Description du projet
La ville d’Aix-en-Provence a créé le service archéologique en 1988. L’activité du service a été orientée principalement vers les fouilles préventives. Aujourd’hui, après une phase de restructuration, le service archéologique rattaché aux services techniques, participe de plus en plus à la gestion préventive du patrimoine archéologique. Il s’inscrit en amont des fouilles en participant aux procédures d’urbanisme (Permis de construire, ZPPAUP…) et connaît une phase de développement (recrutement et budget) lié à la prise en charge des chantiers d’archéologie préventive.
L’opportunité de créer un outil SIG appliqué à l’archéologie pour le service archéologique d’Aix est apparue à la suite de l’édition du DPAUE et du volume de l’Atlas topographique des villes de Gaule méridionale.
Responsable du projetNINN N.
Organisation impliquéeVille d'Aix-en-Provence
People
Date de début1988
URLhttp://www.mairie-aixenprovence.fr/Mission-archeologie
Type de projetProjet de service
LangueFrançais
Mots-clés géographieFrance, Provences-Alpes-Côte d'Azur, Aix-en-Provence
Dominante chronologique du projetPréhistoire, Protohistoire, Périodes antiques, Périodes médiévales, Périodes modernes, Périodes contemporaines
Mots-clés chronologieTranschronologique
Mots-clés objets historiquesUrbain
Dominante disciplinaire du projetArchéologie et Préhistoire
Organisation du projet
L’outil SIG développé par la ville, sous responsabilité des services techniques (service de l’information), était principalement orienté vers des thématiques techniques (gestion des parcelles, gestion des réseaux…).  Un service municipal de topographie est mis à disposition des services et gère toute l’acquisition des données topométriques.
L’outil archéologique s’appuie sur l’existant :  Au niveau logiciel, l’application Autocad® est enrichie des fonctionnalités AutocadMap® (Fonctions SIG) et du module MapGuide® (Intranet). Les bases de données sont construites sur le logiciel Access®.
 
Echelle de référenceUrbaine
Description de l'organisation du système d'informationAu niveau structure, deux espaces coexistent : les espaces locaux et l’espace commun. Les services disposent de postes pour gérer de manière autonome leurs applications métiers. Seule l’information de référence (cadastre) est centralisée. La consultation du cadastre se fait par l’intermédiaire du réseau Intranet.  Des procédures de saisie et de réponse automatisée s’appuyant sur le noyau géographique du système ont été mises en place. Les permis de construire, autorisations de travaux sont gérés par le système. Des développements d’interfaces normalisées ont été faits en interne (en langages VB et Linguo) au service. Ils permettent une gestion utilisateur simplifiée et une redistribution immédiate dans le système de l’information générée. L’ensemble des zones de permis de construire ou concernées par une procédure d’urbanisme est intégrée au fur et à mesure de l’instruction des procédures dans la base parcellaire actuelle. L’information se compose principalement des zonages des limites de fouilles ou des zones de potentiel (type décret 1986) et des parcelles contenant une information ou ayant fait l’objet d’un avis.  Un descriptif précisant les références administratives du dossier ainsi que la nature des résultats scientifiques des travaux sur les plans chrono-culturels est associé à chaque zone. Quelques tests de vectorisation au niveau des structures archéologiques ont été initiés et doivent être élargis. Un projet de géoréférencement et de vectorisation des cartes anciennes est en cours d’étude.  Une fois intégrées au système d’information du service archéologique, les données sont mises à disposition des services municipaux sur l’Intranet de la ville par le biais d’une plateforme de Webmapping.
Architecture informatiqueClient-Serveur
Nombre d'utilisateur10 à 20
Nom des logiciels mobilisés
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
60/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.01s