71 documents
30/71 results        
Description
TitreL'étude d'un système d'information géographique pour l'étude d'une sépulture collective : l'exemple de Saint-Sauveur (Somme)
SigleSaint-Sauveur
ID du projet200
Description du projet
Le site de St Sauveur a été découvert au cours d'un décapage réalisé pour l'évaluation archéologique d'un tronçon de la future autorute A16. La couche d'ossements du gisement de St Sauveur (Somme, Picardie) se réparti sur 8 m2 et comprend près de 5000 os ou fragments osseux.

L'étude des gestes funéraires à partir d'une couche d'inhumation d'une sépulture collective consiste à identifier les gestes propres au traitement des mots à l'intérieur du caveau. Cela requiert de pouvoir distinguer les divers phénomènes taphonomiques des interventions humaines liées à la gestion du lieu.

Classiquement l’étude de ce type de gisement est exécutée selon deux types d’approches. La première consiste à repérer sur un plan des proximités anatomiques. La seconde part de l’analyse ostéologique. Ces deux approches nécessitent une lecture permanente des plans et des relevés. Le SIG a donc été utilisé comme un outil de gestion de ce corpus d’informations complexes permettant de hiérarchiser les recherches d’appariements ou de contigüités articulaires et de cumuler de manière itérative les résultats.
Responsable du projetGUY H.
Organisation impliquéeSDAVO, AFAN
People
Date de début1966
Date de fin1966
Type de projetProgramme d'équipe
LangueFrançais
Mots-clés géographieFrance, Picardie, Somme, Saint-Sauveur
Mots-clés chronologieNéolithique
Mots-clés objets historiquesSépulture collective
Mots-clés disciplineArchéologie, Anthropologie
Problématique
  • gérer le corpus des vestiges,
  • Intégrer et enregistrer les différentes itérations des sélections,
  • dégager les concentrations et les éléments d'organisation spatiale.
Echelle de référenceSite
Description de l'organisation du système d'informationLa base de donnée se divise en une base graphique gérée sous Mac-Map et un SGBDR géré sous FIle Maker Pro. L'ensemble est ensuite relié par un lien ODBC. Les figures sont ensuite générées par des requêtes successives puis exportées en mode vectoriel pour être rédigées dans Illustrator.
Type d'utilisationAnalyse des répartitions spatiales, Analyse thématique, Gestion d'un corpus
Architecture informatiqueBureautique
Nombre d'utilisateur1 à 5
Nom des logiciels mobilisés
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
30/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.018s