71 documents
10/71 results        
Description
TitreAtlas de l'architecture et du patrimoine
SigleAtlas du patrimoine
ID du projet144
Description du projetInitié par la direction de l’architecture et du patrimoine du ministère de la Culture, l’atlas du patrimoine est un outil qui doit servir de cadre de restitution, de communication et de partage des connaissances sur le patrimoine ethnographique, archéologique, architectural, urbain, paysager, sous forme de cartes et de plans.
Il a pour but de faciliter la gestion du patrimoine, d’agréger des données et de garantir leur pérennité. Il doit permettre de les échanger avec les partenaires du ministère de la Culture pour la gestion et l’aménagement du territoire et offrir un moyen d’accès à ces données aux publics les plus diversifiés notamment sur Internet. Sa mise en œuvre implique une réflexion méthodologique, des choix techniques et le respect d’un cadre juridique.

Depuis 2011, l'atlas du patrimoine a pris la forme d’un accès cartographique (par la localisation) à des informations culturelles et patrimoniales (ethnographiques, archéologiques, architecturales, urbaines, paysagères). Il permet de connaître, visualiser, éditer, contractualiser et télécharger des données géographiques sur un territoire.
 
L'atlas est connecté au Géoportail, outil de référence nationale pour l'accès aux données géographiques publiques. http://www.geoportail.fr. L'atlas peut être connecté à d'autres portails géographiques, quelle que soit l'échelle (Europe, région, département, …) ou la thématique (littoral, environnement, risques…).
 
Responsable du projetPINÇON G.
Organisation impliquéeMinistère de la culture, Direction de l’Architecture et du Patrimoine
People
URLhttp://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/index.php?ap_layers=couv_dep_site
Type de projetPolitique nationale, Projet de service
LangueFrançais
Mots-clés géographieEurope, France
Dominante chronologique du projetTranschronologique
Dominante disciplinaire du projetArchéologie et Préhistoire
Mots-clés disciplineArchitecture, Archélogie, Histoire, Géographie
Problématique
  • Restituer, communiquer et diffuser la connaissance du patrimoine ethnographique, archéologique, architectural, urbain, paysager, sous forme de cartes et de plans.
  • Contribuer à la modernisation de l’Etat par l’utilisation de l’information géographique (décision interministérielle du 19 janvier 2001).
  • Etre un outil qui peut contribuer au « Porter à connaissance » PAC (procédure spécifique issue de la loi solidarité et renouvellement urbain SRU).
 
 
Organisation du projetLe projet a pris forme dans le contexte de la décentralisation, avec notamment le transfert des services de l’Inventaire général aux collectivités territoriales régions. Il répond à des obligations réglementaires de publication, par la mise en forme structurée et normalisée de données patrimoniales à portée réglementaire telles que les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, les plans de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardés, l’emprise des monuments historiques et leur périmètre de protection, ou encore les zones de présomption de prescription archéologique.
Echelle de référenceNationale
Description de l'organisation du système d'informationL’Atlas combine une approche sous la forme de base de données relationnelle et une approche géographique. Les formats d’échanges standards utilisés sont les schémas XML DAPA avec les vocabulaires associés thesauri tandis que l’indexation et le géoréférencement sont au format standard GML (Geography Markup Language).
L’Atlas doit permettre la consultation, l’affichage et le téléchargement des couches d’information géographiques et des cartes issues de différents services patrimoniaux. Le catalogage des données géographiques patrimoniales s’appuie sur la description des métadonnées selon la norme internationale ISO 19115, profil français. Ce catalogage se fait avec l’outil « Géosource » http://admisource.gouv.fr/ projects/geocatalogue/ développé par la Direction générale de la modernisation de l’Etat.
Les documents sont construits dans des contextes territoriaux de différentes natures qui impliquent aussi l’usage de différentes échelles : les échelles administratives : de la carte nationale à la carte communale, les échelles de territoire (pays, parc naturel régional, ville etc.).
Il s’appuie sur une charte graphique minimale, qui facilite la lisibilité des documents et assure une correspondance d’un document graphique à l’autre.
Un atlas rassemble plusieurs cartes avec leurs textes d’accompagnement. Chaque carte illustre un discours, établi le plus souvent à partir de contributions multiples. C’est donc un outil d’orientation qui doit être consulté en conjonction avec d’autres sources. La mise en œuvre de l'Atlas de l’architecture et du patrimoine doit fournir trois grands types de cartes : les cartes à portée réglementaire, les cartes à portée documentaire, les cartes d’analyse ou d’étude.
Une plateforme de webmapping basée sur les données et les outils du Géoportail et sur le logiciel open source Open Layer constitue un point d’entrée potentiel.
Type d'utilisationGestion d'un corpus
Architecture informatiqueClient-Serveur
Nombre d'utilisateurSup à 40
Nom des logiciels mobilisés
Données du système d’information
Catalogue de donnéesNon
NoteL’atlas de la Seine-Saint-Denis (cf. fiche) est le premier exemple de mise en œuvre de données géographiques patrimoniales avec cet outil. Sa réalisation a fait l’objet d’un partenariat entre le département de Seine-Saint-Denis et le ministère de la Culture et de la Communication.
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
10/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.014s