71 documents
22/71 results        
Description
TitreDynamique des réseaux routiers en Région Ile-de-France
SigleDynarif
ID du projet101
Description du projet
Le PCR Dynarif, coordonné par Sandrine Robert (UMR 7041) et Nicolas Verdier (UMR 8504), a été lancé en 2007. Il regroupe des archéologues, des historiens et des géographes autour de l’analyse diachronique des réseaux routiers de la proto-histoire à la période moderne.  Il est développé sur la région Ile-de-France qui a été choisie pour la richesse de sa documentation cartographique et archéologique.
Le croisement entre des analyses menées à l'échelle régionale ou micro-régionale et les données de terrain permet de repenser les relations multiscalaires entre les réseaux. En effet, l’archéologie donne une vision très fine des voies dans leur construction et dans leur entretien mais il est nécessaire de passer de ces fenêtres ponctuelles d’observation à la perception des réseaux régionaux. Le croisement avec les sources planimétriques modernes et contemporaines permet ce va et vient entre les échelles et est facilité par la mise en place de bases de données géographiques adaptées. Ce travail met en évidence des faisceaux de tracés associant les grandes routes arpentées antiques connues souvent depuis le XIXe siècle et des tracés plus sinueux dont certains ont été datés de la Protohistoire, de l’Antiquité et du Moyen-âge. Il pose la question de l’antériorité du réseau antique et de sa transmission jusqu’à aujourd’hui .  
Responsable du projetROBERT S., VERDIER N.
Organisation impliquéeUMR 7041 Arscan, UMR Géographie Cités, INRAP, Conseil Général du Val-d'Oise, du Val de Marne, de Seine-et-Marne, de Seine-Saint-Denis
People
Date de début2006
URLhttp://pcrdynarif.free.fr/spip/
Type de projetContrat de recherche : PCR
LangueFrançais
Mots-clés géographieFrance, Ile-de-France
Mots-clés chronologieProtohistoire, Antiquité, Moyen-Age, Moderne, Contemporain
Mots-clés objets historiquesVoie, réseau, résilience
Mots-clés disciplineArchéologie, Histoire, Géographie, Géomatique
Problématique
  • Mener une réflexion sur les voies comme objet archéologique et archéogéographique ;
  • Mettre en série les données des observations ponctuelles de voies en archéologie préventive ;
  • Favoriser les changements d'échelle en associant archéologie et archéogéographie ;
  • Constituer des bases ressources pour les recherches sur les voies (bibliographie, service cartographique) pour faciliter les synthèses et les changements d'échelle.

Organisation du projet
Une bibliographie géoréférencée à la commune a été alimentée par les participants et via un inventaire systématique des RFO fait par L. G. Valencia à la base INRAP de La Courneuve.

Un service de cartographie a été développé par L.Costa et S. Robert à partir de l'inventaire dans un premier temps de la cartographie en Ile-de-France (cf. RecIF 2007). Ce travail a été élargi et a donné lieu à la publication du Guide de lecture des cartes anciennes, Errance, 2009. 

La réflexion sur les voies a été menée par l'ensemble des participants au cours de réunions annuelles. Elle a donné lieu à la publication d'un dossier dans Les Nouvelles de l'archéologie (mars 2009) et la publication synthétique de l'ensemble des travaux est en cours. Les bases de données vont être reversées dans le programme "Archéologie du Bassin Parisien" pour être mises en ligne et développées (cf. fiche programme "Archéologie du Bassin Parisien").
Echelle de référenceRégion
Echelle minimale1/100
Echelle maximale1/300 000
Description de l'organisation du système d'informationLe système est organisé autour de trois bases de données :
  • La base de données SOURCES a été réalisée sur ACCESS. Elle regroupe la bibliographie (ouvrages, articles, mémoires universitaires, RFO) portant sur les voies en région Ile-de-France. Son originalité est de proposer un inventaire systématique des rapports d’archéologie préventive, basé sur une indexation de ceux-ci. Un autre apport de cette base est d’associer les mentions bibliographiques à des tables géographiques ce qui permet d’interroger la base de données par département, communes ou groupement de communes. Une interrogation par période est également possible. 
  • La base de données STRUCTURE, réalisée sur Excel, détaille les mentions d’observation de voie lors d’opérations d’archéologie. Les couches de construction des voies connues par les fouilles sont détaillées afin de permettre les comparaisons sur un même axe fouillé à différents endroits mais aussi des comparaisons entre les axes d’une même période ou de différentes périodes. Ce fichier est alimenté par les participants du PCR à partir de leurs fouilles sur des tronçons routiers.
  • La base de données CARTO a été constituée à partir des cartes d’Etat-Major au 1/320 000 et 1/80 000 conservées dans les archives de la Maison d'Archéologie et d' Ethnologie de Nanterre (Fonds A. Grenier). Elles ont été scannées et géoréférencées. Le réseau des voies et l’hydrographie de la carte d’Etat Major au 1/320 000e pour les feuilles 3, 8 et 13 ont été vectorisés, avec en table attributaire, les noms des routes et leur valeur dans la représentation de la carte. Les plans d’assemblage de 23 ensembles de cartes couvrant la France sont présentés aussi sous forme de couches vecteur géoréférencées avec en table attributaire les noms de chacune des feuilles (cf.  base de données RECif). 

Type d'utilisationAnalyse thématique, Gestion d'un corpus, Gestion d'un réseau d'acteur, Modélisation
Nombre d'utilisateur1 à 5
Nom des logiciels mobilisés
Données du système d’information
  • BD Sources : base de données bibliographiques géoréférencées
  • BD Carto : base de données cartographiques sur les réseaux
Catalogue de donnéesNon
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
22/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.011s