71 documents
44/71 results        
Description
TitreNumérisation et modélisation de la Caune de l'Arago
SigleArago - Tautavel
ID du projet146
Description du projetLa grotte de la Caune de l'Arago, près de Tautavel, fait l'objet de fouille depuis 1964 sous la direction d'Henri de Lumley. La séquence stratigraphique s'étend d'environ -700 000 à -350 000 ans. La strate de -600 000 ans a livré un crâne humain, le plus ancien trouvé en France. 129 restes humains ont été découverts dans les différentes couches. On dénombre aussi des ossements animaux et du matériel lithique. Pour améliorer la compréhension des différentes strates et proposer une visualisation 3D de la position des artefacts et ossements, l'équipe du Musée de Tautavel a demandé à des étudiants de l'ENSG de numériser la cave qui mesure 30m de long sur 10m de large. Une cartographie des espèces animales, des gisements lithiques et des axes de circulation a pu être proposée.
Responsable du projetDE LUMLEY H.
Organisation impliquéeCentre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel (CERP-T), Musée de Tautavel, ENSG
People
LangueFrançais
Mots-clés géographieEurope, France, Pyrennées-Orientales, Tautavel, Caune de l'Arago
Mots-clés chronologiePréhistoire
Mots-clés objets historiquesGrotte
Mots-clés disciplineArchéologie
Problématique
  •  Proposer une maquette numérique 3D de la cavité,
  • Proposer une visite virtuelle et montrer le patrimoine propre à chaque strate fouillée,
  • Dégager les éléments de stratigraphie.
Organisation du projetLe projet a été sollicité par le Musée de Tautavel qui souhaite proposer une maquette numérique 3D à l'occasion du cinquantenaire du début des fouilles systématiques à la Caune d'Arago (2014). Une équipe d'étudiants de l'ENSG du master PPMD a réalisé le travail de numérisation.
Echelle de référenceSite
Description de l'organisation du système d'informationLes coordonnées de l'entrée de la grotte ont été déterminées dans le système RGF93. La précision atteint un centimètre en planimétrie et environ 2 cm en altimétrie. Des points d'amer ont été placés sur les parois et rattachés sur les mesures extérieures. L'ensemble des nuages de points a été recalé dans un repère unique correspondant au carroyage utlisé pour la fouille. Le produit livré au musée consiste en ce nuage de points global, plus diverses coupes et un modèle 3D réalisé en triangulant le nuage (TIN). Les objets collectés sont enregistrés dans un fichier excel, non en coordonnées absolues, mais au carré englobant.  Ces coordonnées relatives ont été transformées pour constituer une système de reprérage global. Le CERP-T a choisi ensuite QGis.
Le système actuel repose toujours sur Excel qui constitue le point d'entrée de l'information (les archéologues n'ont pas changé leur pratique de travail). Les informations sont extraites d'Excel puis dupliquées dans la base PostGre/PostGis qui sert d'entrêpôt pour les couches exploitées dans QGis.
Le Centre dispose maintenant d'un informaticien à plein temps qui a exploité le TIN 3D, les images photographiques des parois et les données de localisation des artefacts pour recréer une visualisation tridimensionnelle avant le maquette virtuelle.
Type d'utilisationGestion d'un corpus, Modélisation
Architecture informatiqueBureautique
Nom des logiciels mobilisés
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
44/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.015s