71 documents
52/71 results        
Description
TitrePCR « Marais charentais du Moyen-Age à l’époque moderne, peuplement, environnement et économie ».
SigleBrouage
ID du projet123
Description du projet
Le projet concerne la mise en place d’une plateforme de Webmapping dans le cadre du programme collectif de recherche « Marais charentais du Moyen-Age à l’époque moderne, peuplement, environnement et économie ». La zone couvre l’ancien  Golfe de Brouage qui a subi un comblement continu de l’Antiquité à l’époque moderne. 
Le programme réunit des chercheurs de différentes disciplines (archéologie, histoire, bio-environnement, environnement physique, géophysique, géographie).   Il porte sur l'étude de l’évolution de l’occupation du sol et des activités (saliculture, poteries etc.) et tente de caractériser l'évolution de la ligne du littoral à travers le temps.
Responsable du projetPOUGET F.
Organisation impliquéeUniversité de la Rochelle (LIENSs – Littoral Environnement et Sociétés), CNRS : UMR 7266, Service Régional d’Archéologie de Poitou-Charente, INRAP
People
Date de début2011
Type de projetContrat de recherche : PCR
LangueFrançais
Mots-clés géographieEurope, France, Poitou-Charente
Dominante chronologique du projetPériodes modernes
Mots-clés chronologieXVI, XVII, XVIII
Mots-clés objets historiquesLittoral, fortification, paysages, marais, cartes anciennes
Dominante disciplinaire du projetArchéologie et Préhistoire
Mots-clés disciplineArchéologie, Géographie, Histoire
Problématique
  • Permettre aux chercheurs d’accéder en ligne à une base d’information géolocalisées, partagée et évolutive,
  • Permettre aux chercheurs d’alimenter eux-mêmes le corpus pour rendre possible le partage de connaissances entre disciplines.
Organisation du projet
Dans les réunions du PCR, l’outil est utilisé couramment pour échanger et travailler ensemble. L'application est administrée par l'université de La Rochelle qui met à disposition des membres du PCR l'interface de consultation et de saisie en ligne. Les prospecteurs localisent directement à partir de leur recherche, les vestiges découverts sur le terrain. L’outil permet d’intégrer des acteurs ne possédant de connaissance en géomatique.
 
Echelle de référenceMicro-régionale
Description de l'organisation du système d'information
Le choix du logiciel a été guidé par l’expérience du programme ANR "Alpage" par la facilité du logiciel et le moindre coût financier.
L’information est compilée sur un poste SIG. Elle est ensuite transposée  en partie sur le serveur de l’Université de la Rochelle dans une base de donnée My SQL à partir de laquelle elle est redistribuée. L'utillisateur accède alors à une interface à partir de son navigateur web lui permettant de consulter ou de produire de la nouvelle information.
Dans le BackOffice, l’administrateur peut suivre statistiquement le nombre de connexion pour faire un suivi de l’utilisation ou non de l’outil et valider son utilisation. Il définit les options de modifications, d’export, l’organisation par groupes de couches, etc.
Architecture informatiqueClient-Serveur
Nombre d'utilisateur10 à 20
Nom des logiciels mobilisés
Données du système d’information
Une convention a été signée avec le Service Régional d’Archéologie de Poitou-Charente pour obtenir les informations de la carte archéologique nationale PATRIARCHE. Les données altimétriques LIDAR ont été obtenues grâce à des fonds FEDER.
Des données raster :
  • Cartes anciennes (plans de Claude Masse, cadastre napoléonien…),
  • Photographies aériennes verticales des années 1950,
Des données vecteurs :
  • Données textuelles géolocalisées,
  • Extraits de la base de données Patriarche (carte archéologique gérée par le Service Régional d’Archéologie de Poitou-Charente),
  • Données archéologiques,
  • Données altimétriques LIDAR,
  • Bases de donnéesgéographiques actuelles (IGN).
Par traitement automatique, l’urbanisation, les routes et l’hydrographie ont été extraits de la carte de Masse.
Catalogue de donnéesNon
Note
Le caractère novateur du projet réside dans la démarche participative développée autour du webmapping. Elle permet une véritable interdisciplinarité. On remarquera le lien entre les acteurs « piqués au virus du partage sur le programme Alpage » (F. Pouget) et le choix des outils communs avec le programme Alpage qui a servi de modèle au développement de plusieurs programmes développant une démarche interdisciplinaire et participative (cf. aussi fiche programme "Archéologie du Bassin Parisien") .   
Autre aspect novateur : les données LIDAR sont exploitées systématiquement en corrélation avec les autres informations.
Reference(s)
Etat de la fichepubliée
52/71 results        
© 2012 - Directeur du projet: Laurent Costa
Laboratoire ArcScan (Archéologies et Sciences de l'Antiquité)
Site réalisé par Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR HUMA-NUM

Rendu de la page en 0.009s